Des petites centrales hydroélectriques inédites pour Madagascar

En collaboration avec la Haute Ecole d'Ingénierie et d'architecture de Fribourg, nous voulons proposer à la population malgache un modèle novateur de petites centrales hydroélectriques. Ces dernières auront une puissance pouvant aller jusqu'à 3 kW et seront fabriquées entièrement sur la Grande-Île par des artisans formés à cette fin. Nous souhaitons ainsi donner accès à l'électricité aux villages reculés de Madagascar, qui, pour le 90% d'entre eux, en sont totalement dépourvus.

L’électrification sur l’Île de Madagascar, surtout au milieu rural, reste une problématique prioritaire. Car dans ce pays, seul 10% de la population a accès à l’électricité. Autant dire qu’en brousse, la population ne peut pas compter sur l’électricité. Après 6 ans de recherches dans le domaine de l’hydroélectrique à Madagascar, le CEAS et ses partenaires techniques sont en mesure de finaliser un modèle de pico centrale hydraulique (PCH) adapté aux besoins et aux enjeux environnementaux, économiques et sociaux de ce pays.

Sollicité par leurs habitants et après avoir installé des petites centrales hydroélectriques à usage familial (0.4kW) et collectif (10kW), le CEAS s’est lancé comme défi d’équiper les ménages ou petites collectivités de Pico centrales hydroélectriques qui développeront de 1kW à 3 kW et qui seront fabriquées localement. Ce nouveau type de turbines devrait être complétement réalisable dans l’atelier de recherche Tsiky. Cet atelier peut en effet compter sur des artisans compétents qui ont été formés au fil du temps grâce aux autres projets d’électrification rural mis en place par le CEAS dans la région d’Itasy, notamment.

Si tout se passe comme prévu, le premier prototype imaginé à Fribourg sera installé en novembre à Madagascar. Dans le même temps, les techniciens de l'atelier Tsiky seront formés et lanceront la fabrication de trois turbines 100% malgaches. Les premiers villages seront ainsi équipés vers la mi-2018. Une opération de crowdfunding va être lancée en automne 2017 pour financer ce projet mais vous pouvez déjà le soutenir via notre compte paypal. Merci d'avance pour votre soutien.