"Pico-centrales" hydroélectriques

A Madagascar, le CEAS a introduit des pico-centrales hydroélectriques. Peu encombrantes et bon marché, ces installations produisent 300 watts d'électricité, moyennant une hauteur de chute d'eau de seulement 1.5 mètres. Dans un pays ou moins de 20% de la population dispose d'électricité (moins de 2% en zone rurale), ces icrocentrales sont une aubaine pour la population.