Création de puits et d’un périmètre maraîcher dans le village de Tiguendalgué

Pays : Burkina Faso

Région : Tiguendalgué

Bénéficiaires : Habitants du village et ceux des communes environnantes : Boassa, Saonré et Silmissin

Coût : CHF 15'345.-

Durée : 1 année

Objectifs : Améliorer les conditions de vie des femmes et des jeunes dans le village de Tiguendalgué grâce à une production agricole de contre-saison améliorée. Plus spécifiquement :

•    Créer quatre points d’eau permanents
•    Créer de bonnes conditions pour la culture à travers la clôture du terrain
•    Accroître et améliorer les revenus de contre-saison et assurer une stabilité économique
•    Encourager l’intégration de l’agriculture et de l’élevage à Tiguendalgué grâce au compostage
•    Accroître la production alimentaire au village

Justification :

La province du Kadiogo fait partie des provinces fréquemment déficitaires du pays en matière de production agricole. En-dehors de la courte saison pluvieuse (trois mois), la culture maraîchère se concentre autour des rares points d’eau. Le manque de maîtrise de la gestion de l’eau, la pauvreté des sols et le faible niveau de formation des paysans entraînent une production agricole qui ne parvient pas toujours à subvenir aux besoins de la population. Cette situation de manque chronique péjore par la même l’ensemble des activités économiques du village.

La demande du village de Tiguendalgué s’inscrit dès lors dans une perspective de création d’activités rémunératrices à travers la réalisation de puits et du périmètre maraîcher.