Une barrière verte pour garantir l’eau potable

- Terminé - Reboisement par la culture et la valorisation de vétiver

En 2013, les habitants du village d’Ambohitsilaizina avaient sollicité le CEAS pour protéger leur unique source d’eau, menacée par une forte dégradation des sols en amont du hameau. Grâce au soutien de nombreux partenaires, 6000 plants de vétiver et 200 arbres fruitiers s’érigent désormais en gardiens naturels de cette source. Leurs racines stoppent l’érosion tandis que leurs feuilles améliorent les revenus des paysans locaux.

En 2013, la habitants du village d’Ambohitsilaizina avait sollicité le CEAS pour protéger leur unique source d’eau, menacée par une forte dégradation des sols en amont du hameau. Grâce au soutien de nombreux partenaires, 6000 plants de vétiver et 200 arbres fruitiers s’érigent désormais en gardiens naturels de cette source. Leurs racines stoppent l’érosion tandis que leurs feuilles améliorent les revenus des paysans locaux.

Le 23 septembre, les villageois ont organisé le lancement officiel du projet. Dès ce moment, deux techniciens d’une entreprise locale de gestion de l’environnement les ont accompagnés afin qu’ils se familiarisent avec la culture et les propriétés du vétiver. Malgré un volume de précipitations très faible, l’abnégation des habitants a permis d’obtenir un taux de réussite de presque 100%.

Utilisé comme fertilisant, chaume pour les toits ou distillées en huiles essentielles, le vétiver permet en outre d’améliorer des revenus des villageois, pour la plupart des petits paysans.
Enfin, sous l’impulsion de son président, M. Ranaivo, le comité villageois assure désormais la gestion de l’eau avec un dynamisme retrouvé. Un réservoir ainsi qu’une conduite ont été aménagés, afin que les autres villages de la région puissent en profiter. Le projet a créé un engouement énorme dans le village alors que le débit de la source reprend de la vigueur.

Séance d’information avec les habitants pendant l’acheminement des plants de vétiver au village

Fichier attachéTaille
Retour en images sur projet de barrière verte à Madagascar.pdf864.92 Ko