Energy for Life Burkina

PROGRAMME D’APPUI AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES

Au Burkina Faso, seule 4% de la population rurale dispose d’un accès à l’électricité, ce qui handicape lourdement tout développement socioéconomique. Dans ce contexte, le CEAS Burkina veut travailler main dans la main avec six communes rurales dans la promotion de sources d’énergies renouvelables et non polluantes.

Ce faisant, il prévoit d’électrifier leurs principaux centres socioéducatifs et de santé, écoles et lycées. Des artisans locaux seront formés, afin qu’ils deviennent les moteurs d’une économie verte, basée sur la fabrication d’installations fonctionnant grâce à l’énergie du soleil notamment.

Pour les familles paysannes burkinabè, l’achat de lampes à pétrole, bougies et piles représente le deuxième poste de dépenses des foyers. Par ailleurs, l’utilisation de bois de chauffe pour la cuisine favorise la déforestation et pose des problèmes de santé reconnus au niveau mondial, avec 2 millions de personnes qui meurent chaque année des suites de maladies induites par l’exposition chronique aux fumées.

Fort de 25 ans d’expérience dans la promotion de l’artisanat et des énergies renouvelables, le CEAS Burkina veut s’attaquer à ces problèmes à travers une démarche novatrice, impliquant fortement les autorités de six communes rurales. Avec elle, il s’attellera à électrifier leurs principales infrastructures communautaires.

Des artisans locaux seront formés à la fabrication et à la maintenance d’équipements agricoles et communautaires, tels des foyers améliorés, des chauffe-eau solaires, ou des systèmes de pompage photovoltaïques.

A terme, ce ne seront pas moins de 1500 ménages qui bénéficieront directement de ce projet, soit 12'000 personnes. L’amélioration d’infrastructures grand-public bénéficiera par ailleurs à l’ensemble des habitants des communes concernées, soit 250'000 personnes.