Val-de-Ruz et Burkina Faso unis par l’apiculture

Solidarité - Un apiculteur burkinabé à Evologia

Val-de-Ruz et Burkina Faso unis par l’apiculture

A l’initiative du CEAS – Centre Ecologique Albert Schweitzer – quelques apiculteurs du Val-de-Ruz et de La Chaux-de-Fonds s’apprêtent à accueillir un stagiaire burkinabé du 8 au 12 juin prochain. Les buts de ce dernier : perfectionner ses compétences techniques afin de les enseigner aux centaines de paysans qui passent chaque année dans le centre de formation du CEAS au Burkina Faso. Présent le mardi 9 juin sur le site d’Evologia, Monsieur Gédéon Sandouidi évoquera les différences et les points communs entre l’apiculture suisse et burkinabé.

Il y a quelques semaines, le CEAS – Centre Ecologique Albert Schweitzer - a contacté M. Gilbert Dey, apiculteur bien connu du Val-de-Ruz, pour savoir s’il était disposé à transférer une partie de son savoir à un stagiaire venu du Burkina Faso, Monsieur Gédéon Sandouidi. Enthousiaste à l’idée d’une telle collaboration, Monsieur Dey a immédiatement activé son réseau neuchâtelois afin de faire découvrir à son homologue burkinabé toutes les facettes du métier, tel qu’il est pratiqué en Suisse. Du traitement, à l’extraction du miel en passant par la préparation et le gaufrage de la cire, les principales étapes de la production du précieux nectar seront abordées.

Après avoir participé à des formations théoriques données à la Haute Ecole d’ingénieurs de Lullier (GE) ainsi qu’à la Station Fédérale de Recherche Agronomique Agroscope (BE), l’apiculteur burkinabé sera confronté à la réalité du terrain neuchâtelois.

Par ailleurs, ce projet se veut un véritable échange entre suisses et burkinabé. Ainsi, au cours de son séjour en Suisse, Gédéon Sandouidi participera à une dizaine d’animations et de conférences qui visent à faire découvrir à un large public les réalités de l’agriculture et de l’apiculture au Burkina Faso. Le restaurant de la Terrassiette sur le site d’Evologia à Cernier accueillera notamment l’apiculteur burkinabé le mardi 9 juin à 19h30 pour une « présentation et causerie ».

Cette soirée sera l’occasion pour les initiés comme pour les profanes d’en apprendre plus sur l’impact de l’apiculture sur l’Homme et l’environnement au Burkina Faso. Monsieur Sandouidi accompagnera également Gilbert Dey pour des présentations scolaires dans le cadre du Panda Club WWF de Neuchâtel.

Notons finalement que les objectifs de la venue de Monsieur Sandouidi vont bien au-delà de sa simple formation professionnelle. Formateur du CEAS à Ouagadougou, il transmettra en effet dès son retour les nouveaux savoir-faire qu’il aura acquis aux centaines de paysans qui franchissent chaque année les portes du centre de formation de l’ONG neuchâteloise. L’accueil et l’engagement des apiculteurs vaudruziens devrait ainsi à terme profiter à l’amélioration des revenus de centaines de familles burkinabé.

Neuchâtel, le 29 mai 2009

Fichier attachéTaille
communiqué Gédéon apiculture.pdf28.79 Ko