Le 15 septembre 2022, le CEAS et son association genevoise de soutien prennent part au café-débat organisé par la Fédération genevoise de coopération (FGC). Titre de cette manifestation qui se tiendra sous format hybride : La gestion des déchets à Ndande, Sénégal : une responsabilité genrée? Cet événement est gratuit et ouvert à chacune et chacun.

En 2021 le CEAS a voulu pousser ses réflexions sur la question du genre: enjeux essentiel de la coopération au développement. Nous avons ainsi recherché des opportunités de collaboration pour la réalisation d’études axées spécifiquement sur le genre et les inégalités sociales. Deux jeunes femmes ont travaillé sur ce sujet : 

  • Danielle Tchakoutné, étudiante de l’Université de Neuchâtel qui termine son travail de master au sujet de l’accès à l’énergie avec un focus sur les enjeux liés aux inégalités de genre et sociales à Madagascar.
  • Et Jana Ottiger, chargée d’études Junior genre et inégalités sociales, qui termine son stage avec le CEAS en août 2022 et qui a travaillé au Sénégal sur les enjeux liés aux inégalités de genre et sociales dans les domaine de la gestion des déchets et dans la filière de la pêche.

Lors de ce café-débat nous allons présenter, dans un premier temps, certains des défis rencontrés dans le cadre de la méthodologie, comme par exemple la recherche d’une définition du terme « genre ». En effet, plusieurs définitions existent pour ce mot, qui est en outre interprété de manière différente en fonction de l’interlocuteur, et l’identification des enjeux de genre dans la société sénégalaise.

Ensuite, nous allons nous focaliser sur la thématique de la gestion des déchets. Sur la base d’un travail d’observation et des entretiens réalisés dans la commune de Ndande, il en est ressorti que le travail ménager est religieusement et traditionnellement attribué à la femme, et que les activités liées à la gestion des déchets en font partie. Nous pouvons donc affirmer que la gestion des déchets constitue une responsabilité attribuée par extension aux femmes au sein des foyers. En faisant le lien avec cet aspect, nous allons illustrer les rôles que les groupements de femmes, et ses membres, occupent dans la gestion des déchets dans le cadre de nos projets, et comme ces groupements sont des acteurs incontournables pour ce domaine. Nous allons également nous questionner sur le rôle que nous, ONG, avons joué dans la définition des rôles des acteurs et le potentiel renforcement d’inégalités de genre.

Nous nous réjouissons de la discussion et des échanges qui alimenteront surement nos réflexions pour la suite. 

Intervenants :

Janna Ottiger, anthropologue, chargée d’études Junior genre et inégalités sociales au CEAS

Moussa Kébé, géographe et chargé de projets au CEAS

Informations pratiques :

suivront dès la fin août

 

Bleiben Sie informiert!

Gehören Sie zu den Ersten, welche Neuigkeiten aus unseren Projekten erhalten.

Bitte JavaScript aktivieren, um das Formular zu senden

Folgen Sie uns

Website erstellt mit der Unterstützung von

Unterstützen Sie uns

  • CEAS – Centre Ecologique Albert Schweitzer
    Rue des Beaux-Arts 21
    CH-2000 Neuchâtel

  • CPP 20-888-7

2022 © Centre Ecologique Albert Schweitzer Suisse
powered by IdealPC Sàrl