Diversifikation und Verarbeitung von Früchten in Ampasimbe Onibe


In der madagassischen Region Ampasimbe Onibe produziert die LandwirtInnengenossenschaft Menakely sehr hochwertige Litschis. Leider erschweren die wirtschaftliche Situation des Landes und die geografische Isolation der Genossenschaft die Vermarktung dieser Produkte. Deshalb wollen die Mitglieder des Verbandes in Zusammenarbeit mit CEAS ihre Produktion diversifizieren und mit der Trocknung von Bio-Obst beginnen.


Merci de soutenir avec nous ce type de projets

Qu’ils soient frais ou transformés, les fruits malgaches possèdent des caractéristiques très appréciées sur les marchés locaux comme à l’international. Malgré cela, de nombreux agriculteurs éprouvent des difficultés à commercialiser leurs produits. C'est pourquoi ils et elles se limitent souvent à une production de subsistance, qui couvre à peine leurs propres besoins et n'offre qu'un revenu très faible. C’est le cas des 150 productrices et producteurs de la coopérative Menakely qui sont confronté.e.s à de graves difficultés économiques. Peu ou pas formé.e.s, dépourvu.e.s d’infrastructures et de technologies adéquates, ils et elles n’arrivent qu’à écouler une petite partie de leur production. En outre, l'accès à des marchés rentables - les villes - est rendu difficile par le fait que la coopérative est située dans une zone recluse, ce qui engendre des coûts de transport élevés.

Une meilleure commercialisation grâce à la diversification et à la formation

La coopérative Menakely collabore étroitement avec l'ONG française ManaoDE. Lorsque les deux partenaires ont entendu parler du programme d’appui aux producteurs du CEAS, ils ont immédiatement pris contact avec notre bureau de Tananarive. Ensemble, nous avons étudié les opportunités et les défis que vit la coopérative et imaginé des pistes pour l’avenir. Dans un premier temps, il s’agira de diversifier les cultures des familles membres de la coopérative, avec des ananas et des fruits de la passion par exemple. Elles disposeront ainsi de fruits à vendre toute l’année, au lieu des deux mois actuels que dure la saison des litchis. En outre, la coopérative souhaite acquérir du matériel qui lui permettra de sécher les surplus, afin de prolonger significativement leur durée de conservation. Les CEAS les conseillera dans la construction d’infrastructures adéquates et les mettra en contact avec les artisans formés à la fabrication de séchoirs.

Enfin, les agriculteurs et agricultrices de la coopérative doivent pouvoir suivre des formations qui leur permettront de mettre sur le marché des produits sains et de qualité. Leurs revenus devraient ainsi s’améliorer durablement et leur permettre de mieux subvenir aux besoins de leur famille.

Appel aux dons

Une journée de formation au séchage des fruits ne coûte que 39 francs et permet d'améliorer sensiblement les revenus d’une famille malgache. D’avance un grand merci pour votre soutien !

Découvrir en vidéo le résultat de projets similaires

Bleiben Sie informiert!

Durch unsere Zeitung erhalten sie regelmässig aktuelle Infos zu unseren Projekten.

Folgen Sie uns

Website erstellt mit der Unterstützung von

Unterstützen Sie uns

  • CEAS – Centre Ecologique Albert Schweitzer
    Rue des Beaux-Arts 21
    CH-2000 Neuchâtel

  • CPP 20-888-7

2020 © Centre Ecologique Albert Schweitzer Suisse
powered by IdealPC Sàrl